Bonjour,

Polyhandicapée, polypathogique, mon destin a basculé pour raisons de santé, et je me rends bien compte qu'il est difficile de faire valoir ses droits à l'accessibilité à la vie sociale, à la culture, aux plaisirs simples de la vie de tous les jours quand on a des soucis de santé, de handicaps, qu'ils soient physiques ou sociaux quand on est à la fois diminué et que l'on doit, sans cesse justifier que l'on est diminué pour avoir le droit de vivre comme tout le monde, c'est à dire sortir de chez soi, aller boire un verre, voir une expo ou exposer soi-même, voire même se rendre à son travail quand on en trouve un.

L'accessibilité à la culture, c'est aussi l'accessibilité tout court. Rendez vous compte que les Transports des Personnes à Mobilité Réduites ne concernent que les personnes reconnues officiellement invalides à 80%, ceci met un frein, quand il ne met pas un arrêt brutal, à la vie sociale de toutes celles et tous ceux qui ont un handicap moteur inférieur à ces fichus 80%.

Voilà, on peut être reconnu personne handicapée à mobitilé réduite sans pour autant avoir droit aux transports des personnes à mobilité réduite.

On se demande à quoi sert la RQTH (Reconnaissance de la Qualification de Travailleur Handicapé)

Et pour atteindre ce taux de 80% qui vous permettrait d'emprunter les transports adaptés, on vous dira, mais Madame, pour être à 80%, il faut être dans un état épouvantable, avoir besoin d'une tiers personne, être en fauteuil roulant, etc, etc, et les autres, que font-ils ? Ils restent chez eux, ne travaillent plus, survivent dans leur solitude qui les mène parfois au bord du gouffre moral et on sait où peut peut mener le gouffre moral.

Alors j'ai créé France Handi Art en 2010, comme auto entreprise, cela m'a valu de perdre mes droits d'assurée sociale, merci le RSI, j'ai dû tout arrêter en 2011 pour pouvoir retrouver une carte vitale auprès de la CPAM, grâce à cette fichue carte vitale, j'ai pu consulter des toubibs, qui riaient de mes maux, mes maladies étaient de la foutaise jusqu'au jour où j'ai trouvé LE TOUBIB qui a bien vu que j'avais une maladie rare, héréditaire, génétique, donc de naissance, 53 ans à attendre pour avoir LE BON TRAITEMENT d'une maladie dont on ne guérit pas, la maladie périodique, l'amylose, puis je vais voir un rhumatologue qui me parle de la fybromialgie. Le laissant là à ses élucubrations, je suis partie en voir un autre et là, les examens poussés sont sans appel : Poly arthrite Rhumatoïde, ceci en quelques mois, 2 maladies graves trouvées en quelques mois, parce que j'ai pu ENFIN avoir une carte vitale et me soigner.

Pendant ce temps, je vivotais du RSA et aujourd'hui, je vis de l'AAH, belle aventure me direz-vous, alors, j'ai décidé que France Handi Art, j'en ferai une association loi 1901, afin d'être entendue dans mes démarches pour que les gens qui sont confrontés au manque de considération des organismes, puissent être écoutés et parler pour eux, proposer des lois, des idées, des choses concrêtes car la maladie, le handicap ne sont pas des banalités et quand on n'est pas entendu, alors on subit la double peine, l'exclusion totale et je me bats contre cette chose là.

J'ai oublié de vous dire aussi que j'ai arrêté de travailler parce que je ne pouvais plus emprunter les transports en commun, bien que la loi de 2005, soit disant favorable aux handicapés n'est favorable en rien, même discours, vous n'êtes pas handicapée à 80%, vous ne pouvez prétendre aux transports assis, j'ai donc jeté l'éponge et me voilà avec ma petite association qui démarre, en espérant que nous ferons avancer le schmilblick parce que c'est pas normal d'empêcher des gens handicapés à sortir de chez eux, sous prétexte qu'ils ne sont pas assez handicapés pour pouvoir sortir de chez eux !

Kafka sortirait de sa tombe avec des trucs pareils !

Nous avons un numéro à la Préfecture de l'Aude : W113003776

Nous sommes situés à Narbonne et vous pouvez écrire ce que vous voulez dans les commentaires, ou envoyer vos doléances, on essaiera de vous aider et de porter en haut lieu les problèmes de chacun.

Je posterai, de temps en temps, des coups de gueule, des idées, des conseils et pour financer l'association, nous avons un petit atelier d'art créatif, nous mettrons en ligne nos petites créations afin de vous faire plaisir et de régler nos factures.

exemple : si je dois aller à un rdv pour un dossier, défendre une cause, j'emprunte le taxi, si je dois acheter des timbres pour écrire à qui de droit, ceci a un coùt, l'ordinateur, internet, que sais je, les fournitures de l'atelier, l'art créatif est une excellente thérapie.

Je vous présente une de mes aquarelles, la jeune fille de wermer. Quand j'ai vu la photo de l'actrice qui jouait le rôle de cette jeune fille, j'ai tout de suite pris mes aquarelles et je me suis laissée guider et ceci est le résultat de mon petit travail, des heures de boulot, des douleurs partout, mais ça m'a fait un bien fou.

Alors je vous souhaite la bienvenue sur notre blog associatif France Handi Art

Isabelle, Présidente de l'association